mad max
02Jan

CINEMA Le reboot de «Mad Max» sera projeté en compétition officielle à Cannes le 14 mai prochain…mad max fury road ni

mad max fury road

Max est embarqué malgré lui dans cette traque délirante, ayant étéététuré et enchaîné à l’avant du véhicule de Nux (Nicholas Hoult), l’un des soldats d’Immortan Joe. Max n’a pas le choix s’il veut survivre à cet enfer : il devra s’associer avec Furiosa pour échapper à Joe et son armada de fous furieux…

mad max fury road: Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt le désert à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Impératrice Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

Le projet de continuer la saga Mad Max a longtemps été envisagé, peu de temps après Mad Max : Au-delà du dôme du tonnerre sorti en 1985.

En 2003, le réalisateur de la trilogie George Miller annonce qu’un script a été écrit et que la pré-production va débuter peu de temps après6. On parle alors d’un budget de 100 millions de dollars US et d’un tournage en Australie. Mais ce projet tombe à l’eau, et le tournage est alors orienté en Namibie.

En novembre 2006, George Miller confirme son intention de réaliser ce 4e film même sans Mel Gibson : « Il y a un vrai espoir réel. La dernière chose que je voulais faire est un autre Mad Max, mais ce scénario est arrivé et je me suis fait complètement emporter par cela7 »8. Miller débute alors l’écriture du scénario avec l’auteur britannique de comics Brendan McCarthy, qui dessine également quelques véhicules pour le film.

En mars 2009, George Miller bouleverse tout le projet en annonçant que le film sera finalement en images de synthèse et en 3D, procédé qu’il a apprécié pour son film Happy Feet9. Ce projet est finalement abandonné mais l’idée de la 3D reste présente. En mai 2009, Miller débute ainsi les repérages en prévision du futur tournage10. En octobre de la même année, le réalisateur annonce ainsi un tournage courant 2011 à Broken Hill en Nouvelle-Galles du Sud11.

En juillet 2010, on annonce la possibilité de finalement sortir deux films intitulés Mad Max: Fury Road et Mad Max: Furiosa12. En fin d’année, la production annonce que le tournage est repoussé à février 2012, en raison d’importantes pluies dans le désert de Broken Hill qui ont considérablement modifié les lieux13. Miller se concentre alors sur Happy Feet 2.

Le tournage débute finalement à l’été 2012 en Namibie pour une sortie annoncée à mai 2015. Le film est annoncé comme une sorte de « ré-invention » de la saga, avec une gigantesque course-poursuite finale dans le désert semblable à celle du deuxième opus, The Road Warrior (Mad Max 2: Le défi).