aikido
aikido

kimono aikido – comment choisir son kimono d’aikido?

Comparatif: comment choisir son Aikidogi (Kimono)

Les différents modèles Seido

Seik Aikidogi poids lourd WA800

Choisir un Dogi n’est pas une tâche simple, surtout si vous êtes débutant. Léger, standard, lourd, coupe traditionnelle, coupe moderne, coupe originale: il existe de nombreux modèles et choisir celui qui vous convient le mieux ne dépend pas uniquement de l’épaisseur du tissu! Nous allons discuter ici des différents modèles Seido, pleinement représentatifs de tous les Aikidogi « Made in Japan » existants. Toutefois, les Dogi bas de gamme fabriqués en dehors du Japon ne doivent pas faire partie du sujet.

Seido Aikidogi ultra-doux WA800 ultra-résistant

Commençons par un point important. Dans cette comparaison, nous utiliserons principalement le mot « Aikidogi » . »Gi » en japonais signifie « vêtements », tandis que « Kimono » est le vêtement japonais traditionnel souvent porté pour les cérémonies. Le terme « Kimono Aïkido » a été mal utilisé dans l’Ouest depuis des décennies et il est maintenant difficile de corriger cette erreur. Il est également possible d’utiliser le terme « Keikogi » (vêtement de travail / pratique) Dogi (vêtement de la manière) ou Aikidogi (vêtement d’Aikido), mais pas « Kimono Aikido », ce qui n’a pas de sens en japonais.
En effet, qui porterait un kimono traditionnel en soie pour la pratique des arts martiaux?! (Ceci dit, soyons honnêtes: O’Sensei l’a fait!« Aikido Kimono » => « Aikidogi »! (Oui, c’est aussi épelé Aikido Gi, mais nous allons rester avec Aikidogi)

§ Quelques informations sur l’Aikidogi

L’Aikidogi a été créé et sa forme actuelle définie dans les années 60 par une célèbre marque japonaise toujours active, spécialisée à l’origine dans l’équipement de judo. L’Aikidogi a été créé après consultation des enseignants du Hombu Dojo à cette époque. Cependant, nous devrions garder à l’esprit les limitations techniques et les besoins des praticiens à l’époque.
Le résultat est la coupe « traditionnelle » que l’on peut encore trouver sous plusieurs marques, dont Seido, qui est en réalité très proche de la coupe Judogi .

Pendant des décennies, cette réduction n’a pas changé malgré les besoins et la morphologie des praticiens.Parallèlement, d’autres modèles ont été créés par différentes sociétés, souvent avec peu d’arrière-plan, sur la base d’un nombre très limité d’opinions et dépourvus de réelle expertise. L’aïkido est un sport non compétitif et il n’y a pas de système de parrainage. La fabrication d’équipements d’aïkido n’intéresse pas beaucoup de monde et il n’y a pas d’étude à grande échelle sur le type de corps ou les besoins des praticiens.
Aujourd’hui, Seido tente de faire la différence en recueillant les opinions de divers groupes existants, mais les problèmes restent en grande partie les mêmes. La fabrication d’équipements d’aïkido ne bénéficie pas des mêmes moyens que ceux de judo, karaté ou autres disciplines compétitives.

Ancien Aikidogi, fait main, n'existe plus

Ancien Aikidogi / Judogi, entièrement tissé à la main: Pourquoi cela n’existe-t-il plus au Japon?

§ Quel type (poids) pour ma pratique?

Il existe en gros trois types d’Aikidogi :

– Les modèles dit « légers » ou « ultra-légers » pour les régions chaudes ou les voyages. L’été japonais avec des températures pouvant atteindre 40 ° C et une humidité de 90%, un manque de climatisation dans la plupart des dojos, on peut facilement comprendre le succès de ces modèles ici. Ils sont également populaires parmi les praticiens qui vont souvent à des séminaires. Légers en raison de l’épaisseur réduite du tissu, ils absorbent également moins de sueur et sont donc aussi plus légers à porter après la pratique.
De plus, ils sèchent rapidement. Cependant, le manque de solidité est souvent critiqué. Cela est vrai dans une certaine mesure, mais les tissus japonais sont d’excellente qualité, tout comme le type de tissage, spécialement conçus pour le rendre aussi résistant que possible compte tenu de sa finesse.

– Les modèles dits « standard » ou « classiques » sont généralement réalisés en tissu « Sashiko » monocouche (Hitoe) à « grain de riz » avec un tissu « Hishisashi » en losange sur la partie inférieure. Son apparence générale est presque identique à celle d’un Judogi (Kimono Judo). Ni particulièrement légers ni lourds, ces modèles sont très polyvalents et donc souvent recommandés pour les débutants et réellement portés par la grande majorité des pratiquants japonais. Le modèle KS100 a été conçu avec un grain de sashiko plus serré pour un poids plus léger et une plus grande flexibilité de tissu, mais est toujours considéré comme un modèle de type sashiko « Standard », malgré son poids léger.

– Les modèles « heavyweight » ou « super heavyweight » sont également constitués d’un tissu « tissé en grain de riz » (Sashiko) et d’un tissu « tissé en diamant » (Hishisashi) dans la partie inférieure, mais à double couche (Futae), est la raison de son poids lourd), et avec une coupe très proche de celle du Judogi de grandes marques comme Mizuno ou KuSakura.
Ces modèles lourds sont souvent appelés « Senshuyo » (compétiteur) ou « Shihanyo » (pour Shihan, enseignants).Nommer ces « concurrents » n’a pas vraiment de sens en Aïkido, mais les modèles « Shihan » sont souvent extrêmement épais et lourds, avec une couture verticale (plutôt désagréable pour Ukemi).

Poids léger Aikidogi Seido KS200 (Aiki)

Poids léger Aikidogi Seido KS200 (Aiki)

A propos, c’est une blague courante parmi les pratiquants de dire: « Shihanyo! – pour ceux qui ne pratiquent plus Ukemi! ».
Rarement préférés au Japon, ces modèles sont toujours populaires auprès des praticiens occidentaux. Ceci est probablement dû au fait qu’avant l’arrivée de l’Aïkidogi « Fabriqué au Japon » sur le marché international, tout le monde portait un judogi épais et épais et de nombreux pratiquants le portent encore aujourd’hui.

Pourquoi choisir un modèle léger ou semi-lourd? 
Pour la pratique de l’Aïkido, ou du moins à notre avis, il est souhaitable d’avoir au moins la possibilité de laisser votre partenaire d’entraînement saisir fermement votre Dogi afin de réaliser une technique correcte. Les Judogi, d’autre part, sont non seulement épais et rigides, mais également rugueux, spécialement conçus pour rendre les crises aussi difficiles que possible pendant les compétitions.
Cependant, notez que l’Aikidogi WA800 Extra-Doux (double couche) est traité avec une solution de transfert de biomasse qui rend le Dogi ultra doux et très agréable au toucher. Les modèles légers sont considérés pour la pratique en été, dans les zones chaudes et pour les praticiens qui voyagent beaucoup et qui doivent porter 2 ou 3 vestes dans leur valise.

§ concernant la coupe

Deux éléments majeurs doivent être pris en compte. Le premier: la longueur de la veste et des manches , et le second: la largeur de la veste (et la couture verticale au dos):

Comme indiqué dans le bref résumé historique au début de l’article, la coupe dite « traditionnelle » est basée sur la coupe Judogi et est donc très large et avec des manches couvrant les poignets mais avec une veste relativement courte.
Les modèles AS200, WA300 et WA600 sont basés sur cette coupe, dans le respect de la tradition, mais de notre point de vue, ce n’est pas ce qui est le mieux et le mieux adapté à l’Aïkido. Notre équipe essaie toujours de comprendre à quoi un « vrai » Aikidogi conçu spécialement pour l’Aikidoka pourrait et devrait être.

Les Aikidogi portant la mention « New Aikido Cut » sont des modèles à manches raccourcies, une veste allongée et autant que possible sans couture au dos . Cela vaut pour les modèles AS250 (identiques au tissu AS200) et Aiki (super légers). Ces Dogi sont généralement destinés à des pratiquants plutôt maigres. . Le KS100 est également doté de manches courtes et d’une veste longue, mais avec une couture au dos pour s’adapter à un plus grand nombre de praticiens, en tant que modèle d’entrée de gamme.

Le deuxième point concerne donc la largeur de la veste et en particulier la présence ou non d’une couture arrière verticale . Ce que vous devez savoir cependant, c’est que la couture arrière présente également des avantages. Il permet une coupe plus droite (pas nécessairement plus mince), ils s’ajustent généralement mieux et s’adaptent plus facilement à tous les types de corps.
Par contre, nous ne le recommandons pas pour les modèles à double couche en ce qui concerne l’inconfort des chutes. Ainsi, la double couche « semi-lourde » n’a pas de couture arrière. C’est également le cas des modèles simple couche AS250 et du modèle léger Aiki KS200.

Pour éliminer l’effet « bouffé » sur le tronc, nous avons essayé diverses combinaisons de modifications. Les modèles Aiki et AS250 ont donc une coupe plus fine que tous les autres modèles. La couture arrière du KS100 ne pose pas de problème particulier en raison de la douceur et de la finesse du tissu.

Pour résumer: à l’Aïkido, nous avons généralement besoin de manches plus courtes, d’une veste plus longue qui reste dans le hakama et surtout d’une veste pas trop large. Les judoka pèsent en moyenne 10 kg de plus que leur poids idéal, mais ce n’est pas le cas de la plupart des Aïkidoka qui considèrent que leur veste «coupe traditionnelle» est trop grande. Tout cela, bien sûr, est finalement une question de goût personnel.

§ concernant le pantalon

En Aïkido, le choix du pantalon doit également être discuté. En effet, à cause de la pratique du Suwariwaza (agenouillé) et des chutes, le pantalon « souffre » beaucoup plus que dans la plupart des autres arts martiaux. Nous recommandons donc des pantalons non seulement renforcés au niveau des genoux, mais doublés des cuisses aux chevilles , garantissant ainsi une durabilité maximale sur toutes les parties sensibles du pantalon. Cela dit, il est difficile de réaliser des pantalons « super légers ».

Dans le catalogue Seido, les pantalons proposés avec les modèles AS200, AS250, WA300, WA600 et WA800 sont classiques, 100% coton, renforcés des cuisses aux chevilles. Le pantalon du modèle KS100 conçu pour être le plus léger possible ne se double pas des cuisses aux chevilles.
Bien que les pantalons du modèle Aiki soient fabriqués sur le même principe en ce qui concerne le renforcement, nous utilisons le même tissu que celui utilisé pour la veste. Les pantalons sont encore relativement lourds mais sèchent plus vite.

Pantalon d'aïkido renforcé AS200 Seido

Pantalon d’aïkido classique – Biotech AS200

§ Comparaison des différents modèles de Seido

Cliquez sur le nom du modèle pour accéder directement à la description du produit sur SeidoShop.

Aikidogi comparatif selon son utilisation et son matériel
ModèleMatériau / PoidsDurabilitéSéchageCouperPrix
LÉGER simple
couche aikidogi
KS100
100% Coton
Poids standard
*****Nouvel Aikido Cut
Avec couture au dos
13 000 ¥
Aikidogi
« Aiki »
KS200
100% coton
léger
******Nouvel Aikido Cut
Sans couture arrière
20 500 ¥
Aikidogi
Polyester / Coton
KS300
70% Coton / 30% Polyester
Léger
*******Nouvel Aikido Cut
Sans couture arrière
17 500 ¥
Deluxe
simple couche aikidogi
AS200
100% Coton 
Poids standard
******Coupe traditionnelle
avec couture au dos
18 500 ¥
Couche Simple de Luxe
aikidogi « Cut Slim »
AS250
100% Coton
Poids standard
******Nouvel Aikido Cut
Sans couture arrière
19 000 ¥
Double
couche classique Aikidogi
WA300
100% Coton
Poids lourd
******Coupe traditionnelle
Pas de couture au dos
22 100 ¥
Aikidogi
WA600 double couche deluxe
100% coton très
lourd, double couture
******Coupe traditionnelle
avec couture au dos
27 500 ¥

Comment choisir sa taille

Le choix de votre taille dépend de deux facteurs. Votre taille (taille) mais aussi votre type de corps et votre poidsen général.

Si votre poids idéal est égal ou inférieur à votre poids idéal (par exemple, moins de 70 kg: 180 cm), vous pouvez envisager de prendre une demi-pointure plus petite que celle indiquée sur le tableau des tailles.

Si vous êtes au-dessus ou au-dessus de votre poids idéal (par exemple, plus de 90 kg: 180 cm), c’est l’inverse, vous pouvez opter pour une taille plus grande.

Il est vrai que les modèles en coton rétrécissent, mais cela est pris en compte dans les tailles recommandées sur le tableau des tailles. Toutefois, les mesures détaillées (chiffres) correspondent aux mesures de la sortie d’atelier (retrait non compris). Le retrait est indiqué pour chaque produit dans les « détails du produit ».

Des tableaux de tailles détaillés avec les mesures (chiffres) de la sortie d’atelier sont disponibles pour chaque produit dans les « détails du produit » de us-fight.com.com.

Mesures détaillées pour Seido Aikidogi

Mesures détaillées pour Seido Aikidogi.

Concernant la tarification

Les prix varient en fonction de trois facteurs. Le coût du tissu, le coût de la main-d’œuvre et la taille (qui est liée aux deux autres facteurs), sans oublier le taux de change YEN / EURO. Le Japon est un pays développé, le coût de la main-d’œuvre est donc relativement élevé. De plus, la limitation géographique du Japon rend le coton coûteux.
En retour, la qualité des équipements est unique, grâce à une expertise des ateliers vieille de plusieurs décennies et à une longue histoire de production de coton dans la région d’Aichi.

Cependant, l’achat d’un produit « japonais », véritablement et 100% « fabriqué au Japon », est un choix du consommateur. En tant que pratiquant d’Aikido, sensibilisé à certaines normes éthiques, vous pouvez vous poser la question suivante:  » Comment / avec qui et dans quelles conditions je veux que mon équipement soit fabriqué?  »