ronaldo vs messi les secret des champions

joueur de football

5aad6857f1a0c s l1600 joueur de football Les 100 meilleurs joueurs
massage abdominaux Commandez maintenant 19,00 EUR

Les 100 meilleurs joueurs en 2014 (5/5) Fin de nos 100 meilleurs joueurs de 2014 ce samedi avec les 20 premiers. Qui se situe au sommet de notre classement?
6605

Les 100 meilleurs joueurs en 2014, en écrivant L’Equipe. (L’Equipe)
20. Mario Götze (ALL, Bayern Munich)

Auteur du but décisif dans la finale de la Coupe du Monde contre l’Argentine (10), l’attaquant de l’Allemagne restera pour toujours celui qui a offert son quatrième titre à Mannschaft. Ce seul est suffisant pour le classer dans le classement. Mais il a également participé activement au seul Bayern Championship. Ce qui n’est pas négligeable.
19. Paul Pogba (FRA / Juventus)

Forte lien Juventus en remportant son troisième Scudetto consécutif en Serie A, le milieu de terrain français a confirmé ses progrès considérables. Doté de qualités rares, le tricolore international a également été montré au monde jusqu’aux quarts de finale avec les Blues. À 21 ans, il a tout son avenir devant lui.
18. Javier Mascherano (ARG FC Barcelone)

Excellente avec le Barça comme dans le maillot de l’Argentine, Javier Mascherano a encore gagné tout, puisqu’il a terminé deuxième de la Ligue et finaliste d’un Monde, qu’il était l’un des dix premiers selon la FIFA. Le joueur défensif polyvalent de 30 ans (il fonctionne aussi bien dans la défense centrale pour le rétablissement) est certainement l’un des joueurs les plus sous-estimés dans le monde aujourd’hui.

17. James Rodriguez (COL, Monaco et Real Madrid)

Meilleur buteur de la Coupe du Monde (6 projets), l’attaquant colombien a volé le spectacle au Brésil. À tel point qu’il a attiré l’attention du Real Madrid. Recrué en été à 80 millions d’euros, l’ancien joueur de Monaco ne sera resté qu’une année en Ligue 1. Juste le moment de lui montrer ses immenses qualités techniques.
16. Eden Hazard (BEL, Chelsea)

Eden Hazard, qui fait partie des joueurs les plus talentueux du monde, illumine le jeu de Chelsea en plus de deux ans. Sur son côté gauche, il régale avec ses dribbles, ses percées dévastatrices et ses buts. Le buteur de Ferryman, mais c’est un élément clé pour Jose Mourinho, qui a ravagé son international belge. L’ancien joueur de LOSC, cependant, n’a pas impressionné les gens au cours du monde.

15. Sergio Aguero (ARG Manchester City)

Sergio Aguero a eu une année presque parfaite en 2014, il a remporté le titre de champion d’Angleterre avec Manchester City et a été finaliste de la Coupe du Monde avec l’Argentine. Auteur de 17 buts en 2013-2014, l’attaquant argentin, âgé de 26 ans, a presque égalé ce total dans 15 matchs de Premier League, puisqu’il a 14 réalisations. Il s’est également qualifié pour les éliminatoires de la Ligue des Champions avec son club pour la deuxième année consécutive.

14. Gareth Bale (GAL, Real Madrid)

Transféré du Tottenham au Real Madrid pour 91 millions d’euros à l’été 2013, Gareth Bale a confirmé pleinement les immenses espoirs qui lui sont réservés. Positionné principalement sur le côté droit, le Gallois était parfaitement fondu dans le collectif de Madrid, il a marqué 20 buts (C1 + Liga en 2013-2014). Cette saison, il est parti sur une très bonne base déjà avec 9 buts, dont 7 en La Liga.
13. Karim Benzema (FRA, Real Madrid)

Karim Benzema n’a jamais été bon en 2014. Il a remporté la Ligue des Champions avec le Real Madrid et est devenu le leader de l’équipe de France, un quart de finale dans le monde brésilien. Depuis le début de la saison, les Français ont déjà marqué huit buts en la Liga et cinq en Ligue des Champions. C’est un détenteur incontesté à Real, où il a formé un trio craint une attaque avec Gareth Bale et Cristiano Ronaldo.
12. Diego Costa (ESP, Atlético Madrid et Chelsea)

Si Diego Costa a manqué sa Coupe du Monde avec l’Espagne, il était beaucoup plus efficace dans le club. Il a été champion d’Espagne avec l’Atletico Madrid (27 buts en Liga) et a été finaliste à la Ligue des Champions, a perdu contre le Real Madrid (1-4, A. P.). Transféré à Chelsea cet été en échange de 40 millions d’euros, il a produit des débuts remarquables dans la Premier League, marquant neuf buts dans ses sept premiers matchs.
11. Toni Kroos (GER, Bayern Munich et Real Madrid)

Ce ne sont pas les joueurs les plus expérimentés de l’équipe allemande, mais l’environnement allemand n’est cependant pas l’un des moins talentueux. À titre de preuve, après une année complète au Bayern Munich et a été riche dans le monde, a réussi, il a été transféré au Real Madrid pour 25 millions d’euros, où il est rapidement devenu essentiel dans le dispositif Carlo Ancelotti.

Retrouvez également le reste du classement:
Top of No. 21-40 || N ° 41-60 || N ° 61-80 || No. 81-100
Zlatan Ibrahimovic (Reuters)

10. Zlatan Ibrahimovic (SWE, Paris-SG)
L’attaquant suédois a aidé le PSG à remporter le titre de champion de France pour la deuxième année consécutive, avec 26 buts et 11 passes. Il a également été efficace dans la Ligue des Champions, marquant 10 buts la saison dernière, où Chelsea a éliminé le club français en quarts de finale. Il a toutefois raté le Brésil Brésil qui a perdu le barrage contre le Portugal et a manqué un demi-mois en raison de la douleur au talon.
Le joueur de Barcelone Luis Suarez célèbre un but contre Cordoba lors de leur match de football espagnol de première division au stade Nou Camp à Barcelone le 20 décembre 2014. REUTERS / Albert Gea (ESPAGNE – Tags: sport SOCCER) (L’Equipe)

9. Luis Suarez (URU, Liverpool and FC Barcelona)
Luis Suarez terrorized English defenses last season. The Uruguayan striker scored 31 goals and delivered 12 assists, but Liverpool missed the title, finishing two points behind City. Suarez also martyred shoulder Giorgio Chiellini, he has bitten during the World Cup. He was suspended nine games and four months for this gesture. That did not deter Barca to spend 81 million to recruit this summer to align alongside Messi and Neymar.
(L’Equipe)

8. Thomas Müller (GER, Bayern Munich)
Already high performance at the 2010 World Cup, Thomas Müller was one of the best players of the World Brazil. Positioned forward, the Munich scored five goals including a hat-trick in the first game against Portugal (4-0). World champion, he also made a big year with his club, winner of the Bundesliga, the German Cup and semi-finalists in the Champions League.
(L’Equipe)

7. Neymar (BRA, Barcelona)
The Brazilian striker is definitely entered in the category of the very best players in the world. After a good first adaptation season at Barcelona, he wore Brazil at the World Cup. the most influential player of the Seleçao (4 goals), it has long been the tree hiding the forest. When he was wounded, his team has also collapsed. And he attacked the new season very strong with no fewer than 14 goals in 18 matches in all competitions.
(L’Equipe)

6. Angel Di Maria (ARG, Real Madrid and Manchester United)
Voted the best Argentine player by local journalists, before Lionel Messi, left-hander was on all fronts in 2014. He first won the Champions League with Real Madrid before actively participate in the good run of Argentina the World Cup, beaten in the final. Then after failing to sign for PSG, he joined England and Manchester United for a record amount (EUR 75 million).
(L’Equipe)

5. Philipp Lahm (GER, Bayern Munich)
A title of German champion Bayern Munich, but also a title of world champion with the cuff: the right side Philipp Lahm has completed his career in selecting the best of ways. “The best player I have ever driven,” says his current coach Pep Guardiola.
(L’Equipe)

4. Arjen Robben (NED, Bayern Munich)
Arjen Robben (30) has undoubtedly been the best Dutch in the World Cup. Still as twirling on his right side, he scored three goals in the tournament and led the Oranje to third. Its speed and quality are exceptional dribbling. With Bayern Munich, he also flamed under the orders of Pep Guardiola and added another Bundesliga and German Cup to his list already provided.
(L’Equipe)

3. Lionel Messi (ARG FC Barcelona)
Often injured in 2013, Lionel Messi has recovered all of its resources in 2014. He was a finalist of the World Cup with Argentina and beat several records with Barca: he became the best scorer la Liga, bringing its total to 253 goals in 289 league games. He also beat Raul scoring record in the Champions League (71) scoring a hat-trick against Apoel Nicosia (4-0) on 25 November, bringing its total to 74 achievements.
Cristiano Ronaldo scored the third goal of Real Madrid to Almeria. (Reuters)

2. Cristiano Ronaldo (POR, Real Madrid)
The Portuguese striker has completed a dream year with Real Madrid. Boot 2013-2014 gold (tied with Luis Suarez), CR7 scored a whopping 31 goals in La Liga last season and he has already scored almost as many in this first half of 2014-2015 season (25 in 14 days). If missed the World Cup, Portugal has been eliminated in the first round, he was caught by winning the Champions League in May in Lisbon, the 10th for Real and Club World
(L’Equipe)

1. Manuel Neuer (GER, Bayern Munich)
The 2014 world champion is in the top three in the race to the FIFA Ballon d’Or France Football 2014 German champion Bayern Munich, the German goalkeeper hopes to succeed Yashin, only goalkeeper honored for now the winners in 1963. for many, especially in view of his trips outside the area, Manuel Neuer has revolutionized his position. Performance that earned him be at the top of the Top 100.

IMG_E5B0AA-30415D-93DB85-3948E2-7CFA85-966F84

manchester city: Manuel Pellegrini espère que Vincent Kompany ne sera absent pas plus d’un mois

Manuel Pellegrini a rejeté les prétentions de la Belgique entraîneur-chef Marc Wilmots que Manchester City capitaine Vincent Kompany est en danger de manquer le reste de la saison.

Kompany a subi sa quatrième blessure revers de la campagne quand il a été forcé au cours du premier semestre de Champions League round mardi 16 match retour contre le Dynamo Kiev.

Cela signifie qu’il va manquer le derby de dimanche contre Manchester United au Stade Etihad, et une bonne partie importante du run-in.

%name Manchester City évite Barcelone en Ligue des Champions   Vincent Kompany forfait

 

Wilmots a suggéré vendredi que Kompany serait pour six à huit semaines qui, comme le pire des cas, serait le garder jusqu’à ce que la dernière semaine de la campagne.
Vincent Kompany reçoit l’attention sur sa blessure
Vincent Kompany reçoit l’ attention sur sa blessure Crédit: Jon super

Kompany a subi trois blessures du mollet cette saison, et 14 au total depuis son arrivée à la ville de Hambourg en 2008, mais Pellegrini dit le dernier revers est pas liée à des problèmes précédents.

“Je parle au médecin et je pense que Vincent a une blessure dans l’autre jambe,” at-il dit. «Il est pas le même veau que la dernière fois.

“Il est une nouvelle blessure dans l’autre veau. Il est pas vraiment dans le mollet, haut derrière le genou.

“Nous allons voir comment il améliore, mais peut-être dans un mois, il peut être prêt, donc en partie de la saison, il va jouer à nouveau.”

Pellegrini affirme la blessure de Kompany est similaire à celui qui a gardé Aleksandar Kolarov pour trois semaines récemment.

“Il est similaire à la blessure Kolarov avait il y a un mois,” at-il dit. “Kolarov a besoin de trois semaines alors peut-être dans un mois, il peut revenir.

«Il est important de la façon dont il améliore dans les deux premières semaines s’il peut commencer à travailler.

%name Manchester City évite Barcelone en Ligue des Champions   Vincent Kompany forfait
casque moto iron man” src=”https://us-fight.com/wp-content/uploads/2018/01/5acf905c643b5_s-l1600.jpg” alt=’casque moto iron man’ width=”361″ height=”361″ /> casque moto iron man Commandez Maintenant 149,90 euros

“Il est difficile de dire, mais nos premières pensées sont que peut-être dans un mois, il peut être prêt.”

Pellegrini espère que boursier centre-back de Kompany Nicolas Otamendi, qui a également sorti en boitant contre Kiev avec une jambe morte, sera disponible pour faire face à United.
Nicolas Otamendi
Nicolas Otamendi est blessé contre le Dynamo Kiev

“Nous allons voir avec Nicolas”, a déclaré Pellegrini. “Il est en cours d’exécution, mais il pourrait être difficile s’il obtient un autre coup de pied dans la même zone.”

match nul de mardi contre Kiev a obtenu une victoire de 3-1 globale et une place dans les quarts de finale de la Ligue des Champions pour la première fois.

Ville a appris vendredi que ils feront face à Paris Saint-Germain sur deux jambes en Avril , avec Pellegrini heureux que son équipe ont évité Barcelone, l’équipe qui les ont assommé pour chacune des deux dernières saisons.

“Il est un tirage difficile, comme toujours. Quand vous avez les huit meilleures équipes en Europe, il est toujours un tirage difficile.

“Je pense que pour le moment, Barcelone est la meilleure équipe en Europe, alors que toutes les autres équipes sont exactement les mêmes.”

Dans un geste visionnaire, Aston Martin annonce son intention d’introduire l’AM-RB 001, une voiture de F1 route digne, rapporte Michael Harvey

rexfeatures Aston Martin entre dans la course de F1 Adrian Newey, directeur technique de Red Bull Racing
RB12 Aston Martin entre dans la course de F1Une RB12, conçue par Newey

Aston Martin est de collaborer avec Red Bull en F1, en commençant par l’ouverture de la course de ce week-end en Australie. Son nom et le logo apparaîtra sur le nez et les côtés des gousses de Red Bull-TAG Heuer voitures F1, avec la marque pour devenir l’innovation partenaire de l’équipe.   La filiale Advanced Technology Red Bull, dirigé par Newey, co-ingénieur et co-conception de la voiture de route, nom de code AM-RB 001 et devrait lancer deux ans à partir de maintenant à un coût stratosphérique susceptible d’être supérieure à 2m £.L’empressement de Newey à déploye rses ailes au-delà de F1, où il croit plus prescriptive règles entravent l’innovation dans l’ingénierie, conduit à la formation de Red Bull Technology avancée il y a deux ans. L’opération travaille déjà avec Land Rover Ben Ainslie Racing sur le développement du bateau Coupe de l’America de l’équipe pour 2017.

Read More

tai-chi

Dans cet article

Ce qui est le #Tai Chi ?un corps et un esprit zen avec le tai chi chuan Tai chi (gi gong) ses Bienfaits pour le corps et lesprit!
Quels sont les bienfaits du Tai Chi ?
Quel est le Qi Gong ?
Quels sont les bienfaits du Qigong ?
Y A-t-il des précautions particulières pour Tai Chi ou le Qi Gong ?

Tai chi et Gi Gong sont deux pratiques de corps-esprit qui a pris naissance dans la Chine ancienne. Largement pratiquée en Chine depuis des millénaires, les deux sont devenus populaires dans l’Ouest. Gens de presque n’importe quel âge et son état peuvent participer. De nombreuses personnes qui pratiquent le tai chi et Qi Gong signalent des sentiments exacerbés de bien-être ainsi qu’une variété d’autres avantages pour la santé.

Ce qui est le Tai Chi ?

Read More

muay thai

muay thai:

black belt photo alex gong belt 150 Muay Thai : Comment obtenir de bons coup de pied circulaire et de genoumuay thai : Avant il a pris le Muay Thai en 1993, Black Belt Hall of Famer Alex Gong formé en tai chi chuan , aïkido , taekwondo , à mains nues le karaté et le judo . Alors qu’il était exposé à des centaines de techniques traditionnelles qui enseignent ces arts, une idée a germé dans son esprit: Pourquoi ne pas chercher un style qui est composé de quelques grèves éprouvées qui peuvent être utilisés dans une grande variété de situations? “Quand je suis finalement présenté à un club de Muay Thai, je me rendis compte que ce que je avais travaillé vers, et je savais que je l’avais trouvé le bon style”, a déclaré Gong, qui a été formé en Thaïlande avec Apideh Sit Hirum, l’homme qui était nommé Muay Thai Fighter du siècle par le roi de Thaïlande. “Le combat est sur l’évolution, et en Muay Thai, vous êtes constamment se battre et essais”, a poursuivi Gong. “Il est le seul véritable style, constamment bataille testé là-bas.”

black belt photo alex gong roundhouse kick Muay Thai : Comment obtenir de bons coup de pied circulaire et de genou

Muay Thai est un art simple, celui qui n’a pas beaucoup de techniques, Gong a dit. Une fois que vous aurez maîtrisé les fondamentaux coups de pied et coups de poing , il est temps de se concentrer sur ce qui est vraiment important: mouvement, la puissance, le calendrier et la défense.

Gong connaît la vérité de cette déclaration, non seulement à partir du moment où il est mis en tant que président et l’entraîneur-chef de l’ Fairtex USA équipe Muay Thai, mais aussi à partir du moment qu’il a passé sur la route visiter les camps et regarder des matchs. «Je vais à des combats amateurs et professionnels dans tout le pays, et je sais que si plus de combattants ont juste eu une meilleure base des bases, ils seraient beaucoup plus de succès”, at-il dit.

L’arme de base de Muay Thai est le coup de pied circulaire à la tête ou le corps.

black belt photo alex gong belt 476 Muay Thai : Comment obtenir de bons coup de pied circulaire et de genou“Il est l’un des plus faciles grèves à la terre, et vous botter avec votre tibia, il est très puissant et efficace”, a déclaré Gong, qui forme à San Francisco avec Phicheat Arunleung Ganyao. “Vous avez tellement de pouvoir parce que vous mettez votre corps tout entier en elle. Derrière votre jambe, votre hanche et votre épaule font progresser dans la cible. Vous ne juste décompresser pas la cible; vous botter à travers la cible.

«Trop souvent, les artistes martiaux coup de pied en avant, mais laissent leur corps reculer, surtout avec le coup de pied de côté et coup de pied circulaire», a déclaré Gong. “Si vous faites cela, où sont votre pouvoir et l’inertie va? Ils ne vont pas dans la cible où ils devraient être ».

Si vous effectuez le coup de pied circulaire correctement et tournez dans la cible, votre épaule sera positionné entre votre menton et la ligne de feu de votre adversaire, Gong a dit, et que vous offrir une certaine protection contre un coup de poing.

“Si vous avancez de faire une rotonde au corps de votre adversaire, vous devez faire attention de ne pas marcher droit dans l’axe du feu”, at-il dit. “Voilà pourquoi, quand vous enjambez à coup, votre jeu de jambes est si important. Si vous sortez à un angle de 45 degrés à jeter un coup droit de son corps, votre épaule droite sera à l’extérieur de son épaule droite. Puis son coup de poing droit ira droit sur votre épaule, pas juste dans votre nez. “

Un autre boxeurs thaïs raison favorisent le coup de pied circulaire est qu’il oblige son adversaire à réagir avec un mouvement plus défensive, a déclaré Gong. “Il doit travailler plus fort pour l’arrêter. Il a pour élever sa jambe supérieur et ajuster son corps plus que de toute autre attaque, vous pouvez livrer “.

Parce que le coup de pied est en contact avec la partie inférieure du tibia, vous pouvez frapper votre adversaire tout en maintenant une distance relativement à l’abri de ses mains, dit-il. «Quand vous êtes coups de pied à la longueur de tout le corps, il est très difficile pour lui de décrocher un plan à votre visage.”

Pratiquer coups de corps vous aide à développer une meilleure jeu de jambes, et en Muay Thai, jeu de jambes est tout. “Si vous être mieux sur vos pieds et avoir cette arme principale, tout le reste suivra», a déclaré Gong.

black belt photo alex gong knee thrust Muay Thai : Comment obtenir de bons coup de pied circulaire et de genou

La poussée de genou droit est un autre pilier de Muay Thai. Il est généralement exécutée lorsque votre adversaire se précipite vers vous. “Il est pas nécessairement que vous le frapper ou lui vous frapper, mais les deux de vous frapper les uns les autres avec votre genou brisant en lui,” a expliqué Gong.

Bien que le genou droit a le potentiel pour assommer un adversaire, il est plus souvent utilisé pour le fatiguer et réglez-le pour une technique de KO, a déclaré Gong. Parce qu’il ne peut pas en finir avec lui, vous devez penser à protéger votre visage pendant et après l’action – et heureusement, qui est relativement facile à faire.

“Vous pouvez utiliser vos genoux pour attaquer sans donner trop de vulnérabilité», a déclaré Gong. “Quand vous frappez quelqu’un, il peut vous frapper, trop; mais avec des coups de genou, vous pouvez garder votre tête protégée “.

Le coup de genou tire sa puissance phénoménale de la physique. Vous utilisez une partie non protégée de votre corps pour frapper une partie non protégée de son corps – généralement son intestin ou plexus solaire – en ligne droite, a déclaré Gong. “Et beaucoup de fois, vous appliquez cette technique quand les gens ne sont pas la sauvegarde, mais viennent de l’avant. Ainsi, leur élan répond votre élan attaquer – Je l’appelle «offensive défense.

Note de l’éditeur: En 2003, le monde des arts martiaux a été attristé quand Alex Gong a été tué à 32 ans Évidemment, l’entrevue qui a conduit à cet article a été réalisée avant sa mort.

boxe

Boxe, ce qui est parfois dénommé pugilat ou la boxe occidentale présente un sport de Combat qui implique généralement deux personnes qui ont les mêmes poids de masse de defense avec l’autre en utilisant leurs poings.

Selon les légendes, Apollo a été celui qui a inventé la boxe.

s l500 boxe   Qui a inventé la boxe ? lhistoire de ce sport quon appelle le pugilismy
Grand Sac Cuir Vintage Noir Rocky Voyage Gym – Commandez maintenant 49 euros
La boxe a été lancé plus tard en 688 BCE dans le cadre des Jeux olympiques. Bien que la boxe, tous les boxeurs ont dû mettre sur himantes, qui étaient lanières douces ou des sangles qui ont été faites à partir de la peau de bœufs. Ces sangles étaient attachés autour des Mains des boxeurs pour faire leurs poignets et les Doigts plus fort. Les himantes ont ensuite été transformés à des sangles de cuir durci pour coups plus forts. Au cours de la 4 e siècle avant notre ère, ces himantes ont été modifiés pour être des gants ayant des couches de laine sur les côtés intérieurs. Plus tard, les Romains utilisaient caestus, qui étaient les gants de boxes utilisés pour la discipline qui ressemblait armés et a également eu des couches de plomb et de fer.

Read More

les techniques de self défense

self defense : Ce bref article va parler de certains des plus efficaces techniques de self defense que vous pouvez utiliser pour vous protéger contre un agresseur. Avant de parler de l’un des mouvements de self defense , il est important de souligner pour vous que votre objectif principal dans une situation où vous êtes sou7893965476 979cbc1a33 self defense les techniques efficaces à apprendre chez soi seuls la menace est de survivre et nous espérons repartir indemne. Je le répète, l’objectif est de ne pas blesser ou de blesser votre attaquant. Si vous pouvez vous en sortir en toute sécurité soit par la course ou se conformer aux exigences attaquants, puis par tous les moyens le faire.

Cela est particulièrement vrai si vous êtes dans une situation où il est peu probable que vous pouvez vous en sortir en toute sécurité. Par exemple, il pourrait y avoir plus d’un agresseur ou l’agresseur peut être armé ou en possession d’une autre arme comme un couteau ou d’une chauve-souris.

Rappelez-vous que votre portefeuille, montre, bijoux ou une voiture ne sont pas la peine de se battre encore et sont certainement aucune utilité pour vous si vous êtes tué. Peser la situation avant d’utiliser ces mouvements.

Techniques de self defense pour les femmes

Dans un combat de rue ou dans une attaque il ya littéralement pas de différence entre les techniques de self defense pour les femmes et les techniques de self defense pour les hommes. Il n’y a pas de règles dans des situations réelles.

Cela signifie que vous devriez essayer de faire ce que vous devez faire pour arrêter votre attaquant et de sortir dès que possible. Tirer les cheveux, mordre, griffer et arracher les yeux sont tous les mouvements légitimes qui peuvent donner l’occasion de fuir.

Un coup de poing forte à court ou coup de pied aux boules ou d’autres points de pression est aussi toujours une bonne chose. Probablement l’une des techniques les plus importantes de légitime défense est de vous assurer que vous frappez en premier. La première grève sera généralement décider de la plupart des rencontres il est donc essentiel que vous êtes celui qui se déplace en premier.

Si vous êtes frappé d’abord, vous vous mettez dans une position de faiblesse et enlevez l’élément de surprise. Vos chances de décrocher un bon grève seront considérablement réduits et de ne pas mentionner le fait que vous pourriez être assommé ou dans la douleur grave. Le principal avantage de frapper le premier est que vous avez la chance de mettre fin à la confrontation avant de se blesser. Vous pourrez soit prendre l’auteur complètement ou au moins vous donner quelques secondes pour fuir.

Si vous ne neutraliser l’attaquant avec votre première utilisation de grève comme beaucoup suivi coups comme nécessaires pour faire en sorte qu’ils ne seront pas vous suivre et vous rattraper sur la route.

Techniques de self defense pour les hommes

Les techniques de self defense pour les hommes ne diffèrent pas de ceux des femmes, mais beaucoup de gars toujours essayer d’utiliser des tactiques de combat réguliers, coups de poing à la tête et le corps, même dans une situation de légitime défense.

Pour certains hommes raison toujours essayer d’aller pour le poinçon de visage. Ceci est un moyen sûr de vous causer des ennuis parce que ce mouvement est l’un des moins efficaces pour 2 raisons principales.

Tout d’abord, l’attaquant sera s’y attendait, ce qui rend très probable qu’ils vont bloquer ou au moins dévier une partie de l’impact. Deuxièmement, la plupart des gars ordinaires ne frappent pas assez dur pour prendre quelqu’un avec cette seule grève. Si vous frappez l’agresseur et ils ne descendent pas, il vaut mieux savoir comment se battre ![dmvideo id=”x2j7isw” media_url=”http://www.dailymotion.com/embed/video/x2j7isw” width=”300″ height=”250″]

davidlemieux-hassanndamnjikam-bannercs1

davidlemieux hassanndamnjikam bannercs1 hassan NDam NJikam   sera sur Space Combat!

hassan N’Dam N’Jikam – Lemieux-Hassan N’Dam sera sur Space Combat!

Avec une carrière qui couvre près de 25 ans avec le public, Space Combat (#CombateSPACE) est l’enregistrement du programme de télévision paie en Amérique latine. Ce samedi, le cycle présentera le grand combat entre David Lemieux et canadienne française hassan N’Dam N’Jikam pour le titre mondial Middleweight de la Fédération internationale de boxe (IBF), qui est vacant. Sceptre vacant contestée sur place après l’Américain Jermain Taylor a été dépouillé de ce, à partir d’une affaire criminelle contre lui. Live pour l’Amérique latine et les Caraïbes à partir de 23h30 (ARG / CH) / 21h30 (MEX / COL / PE / ECU / PAN) / 20h30 (CR / GUA) / 22 heures (VEN) .

Invaincu depuis 2011 et avec 8 victoires en série, Lemieux (33-2, 31 KOs) sera présenté au public à la recherche d’une consécration définitive, qui sera son premier combat pour un titre mondial. Dans sa dernière apparition dans le ring, ancien champion canadien et international de la World Boxing Council (WBC) a battu l’Américain Gabriel Rosado par KO.

Lemieux est techniquement dirigé par Marc Ramsay, qui travaille aussi avec le Canadien Jean Pascal, ancien mi lourd de champion du monde. Si il gagne, le talent de Golden Boy Promotions peut avoir la chance de faire face à la mexicaine Saul «Canelo» Alvarez, bien qu’il y est question d’une éventuelle unification avec Gennady “GGG” Golovkin, champion du monde de la World Boxing Association (WBA ) et WBC intérimaire.

Pour sa part, le Camerounais est premier au rang IBF N’Dam (31-1, 18 KOs) est un ancien interim WBA et WBO, toujours à 160 livres. Il est de 4-1 à ses cinq derniers combats, avec des victoires sur Fulgencio Zuniga de Colombie et d’Amérique Curtis Stevens. Bien que il est apparu aux États-Unis, l’élève de Mustapha Ouicher face à son débuts en équipe première en sol canadien. Lemieux est celui qui franchit finalement son chemin, après les baisses de l’allemand Felix Sturm et Billy Joe Saunders, autres rivaux potentiels qui ont été manipulés.

Quant aux stratégies des adversaires, il devrait être tout à fait différent. On pense, sera Lemieux a décidé à la recherche du KO dans les premiers tours, tandis que son style de boxe qui fera baisser son aîné hassan N’Dam N’Jikam pour essayer de faire un long soupir de combat.

La transmission devra l’histoire de l’anneau de côté de John Larena, l’un des grands noms du monde spécialisés dans le journalisme, ainsi que les commentaires de l’analyste expérimenté Victor Silva. En outre, comme il est habituel Marcelo González fournir leur entrée à partir de studios.

Nous vous invitons à suivre les événements précédents par le biais du site web et de l’espace Facebook Combat (facebook.com/combatespace) avec équipement audiovisuel, photos et commentaires. Plus de nouvelles sur Twitter compte atcanalspace, sous la #CombateSPACE hashtag.

Saturday, 20 Juin
23h30 (ARG / CH) / 21h30 (MEX / COL / PE)
Du Centre Bell à Montréal, Canada

David Lemieux
Classé n ° 2 WBO, IBF # 4, # 8 WBA
33-2, 31 KOs
(Montréal, Canada)
vs.
hassan N’Dam N’Jikam
Classé n ° 1 IBF, WBO n ° 8
31-1, 18 KOs
(Cameroun / Pantin, France)
Combat de 12 rounds pour le titre IBF du monde (£ 160) (vacant)

ronaldo

cristiano Ronaldo au psg , il serait prêt à quitter le Real Madrid pour un club rivaux comme mandataire accepte beaucoup

Voir cristiano ronaldo au psg est possible . L’agent de Cristiano Ronaldo Jorge Mendes a signé un accord pour la star du Real Madrid pour sceller un transfert à Paris Saint-Germain. Le Portugal international a été fortement liée à une sortie de la Bernabeu ces derniers temps, et Guillem Balague dit qu’un accord pourrait être sur.

Real Madrid carrière de Ronaldo en nombre33F5D06600000578 0 image a 19 1462960246324 Real Madrid Cristiano Ronaldo au PSG accord de transfert

347 jeux
365 buts
36 hat-tricks
16 buts El Clasico
7 trophées
Cependant, le PSG doivent répondre aux exigences du Real Madrid pour le transfert, qui ne sont pas encore dans la pierre comme le club réfléchir un mouvement pour un remplacement. Ronaldo a brillé à nouveau pour le Real cette saison, marquant 51 buts toutes compétitions confondues pour aider le côté de Zinedine Zidane atteindre la finale de la Ligue des Champions.

PSG portée «accord verbal» avec super agent Jorge Mendes ait première option sur le Real Madrid Cristiano Ronaldo étoiles
Cristiano Ronaldo pourrait être PSG-liée s’il décide de quitter le Real Madrid
Le côté français sont venus à un «accord verbal» avec Jorge Mendes
PSG cherche grand nom étoiles pour remplacer au départ Zlatan Ibrahimovic

3.5K
actions
66
Voir commentaires
Paris Saint-Germain ont fait le premier pas pour signer Cristiano Ronaldo après avoir atteint un accord verbal avec son agent Jorge Mendes, selon les rapports en France.
L’avenir de l’attaquant du Real Madrid parle beaucoup et la Ligue 1 champions sont connus pour être désireux de lui signer.
Et Le Parisien signalent que le président du PSG Nasser Al-Khelaifi et Mendes sont venus à un accord donnant la priorité française de côté, devrait de 31 ans décide de quitter la capitale espagnole.
Paris Saint-Germain ont première option sur le Real Madrid Cristiano Ronaldo, selon les rapports en France
Le président Nasser Al-Khelaifi et de l’agent de PSG Jorge Mendes (photo) sont venus à un «accord verbal»
Un mouvement de retour en Angleterre a été évoquée dans le passé avec Manchester United croit vif sur une réunion avec leur ancienne star.
Mais avec le départ de Zlatan Ibrahimovic attendu du Parc des Princes cet été, le PSGfoot live veut faire venir un joueur de grand-nom pour remplacer le Suédois talismanique.
Ronaldo tops leur liste, mais a encore deux ans restant sur son contrat.

Cependant, cela pourrait bien être son dernier match pour le club si le PSG peut persuader réel de le laisser aller.

Ronaldo et le Real Madrid essaient de nous séparer, mais Madrid veulent avoir le droit de l’argent pour lui, et le droit de substitution ». Balague dit Le Footballeur secret.

«Mais il n’y a personne sur le marché pour remplacer Cristiano. Robert Lewandowski, du Bayern Munich, pourrait être celui, mais il ne veut pas jouer aux côtés de Cristiano, il se sent qu’ils comblent des lacunes similaires.

‘Mendes a obtenu un accord avec le Paris Saint-Germain, mais qui est dans l’attente des frais de transfert de Madrid veut. Si penser réel personne ne peut le remplacer, puis ils vont renouveler son contrat.

etu taekwondo

etu european taekwondo – fédération européenne de taekwondo  

L’Union european taekwondo (etu european taekwondo) est l’Union continental de la Fédération Mondiale de taekwondo (WTF) ont été fondées le 2 mai 1976. L’ETU a 50 associations nationales membres et est à ce titre la plus grande fédération de l’Union Mondiale WTF.  etu european taekwondo organise les Championnats d’Europe de taekwondo seniors, juniors, cadets, 16-21 ans combats et poomsae. Outre ces événements, d’autres activités sont organisées, comme des séminaires, des cours de formation et d’autres activités.

etu european taekwondo présidents

1972 – 1978: Antonio Garcia de la Fuente (Espagne)

1978 – 1988: Heinz Marx (Allemagne)

1988 – 1991: Michael Cloessen (Belgique)

1991 – 1999: Marco Saila (Espagne)

1999 – présent: Athanasios Pragalos (Grèce)

Qu’est ce que le taekwondo?

Le taekwondo est un des arts martiaux traditionnels les plus systématiques et scientifiques de Corée, qui enseigne plus de compétences physiques de combat. Il est une discipline qui montre les moyens de renforcer notre esprit et notre vie à travers la formation de notre corps et l’esprit. Aujourd’hui, il est devenu un sport mondial qui a acquis une réputation internationale, et se situe parmi les jeux officiels des Jeux olympiques.
Jetons un coup d’oeil de plus près le sens du mot “Tae” “Kwon” “Do.” Il est composé de trois parties, comme indiqué dans l’orthographe anglaise, mais il ya un mot en coréen. «Tae» signifie «pied», «jambe», ou «marcher sur»; “Kwon” signifie “coup de poing”, ou “combat”; et «Do» signifie la «voie» ou «discipline». Si nous mettons ces trois pièces ensemble, nous pouvons voir deux concepts importants derrière “Tae Kwon Do”.
Tout d’abord, le taekwondo est la bonne façon d’utiliser Tae Kwon et «poings et de pieds,» ou toutes les parties du corps qui sont représentés par les poings et les pieds. Deuxièmement, il est un moyen de contrôler ou de calmer combats et maintenir la paix. Ce concept vient de la signification de Tae Kwon ‘pour mettre les poings sous contrôle »[ou« marcher sur poings’]. Ainsi taekwondo signifie «la bonne façon d’utiliser toutes les parties du corps pour arrêter les combats et aider à construire un monde meilleur et plus pacifique.”
taekwondo a été développé avec la longue histoire de la Corée 5000 ans, appelé par plusieurs noms différents dans le cours. En Corée, le taekwondo a commencé comme un art martial de défense appelée “Subak” ou “Taekkyon,” et développé comme un moyen de corps de la formation et de l’esprit dans l’ancien royaume de Koguryo, sous le nom de “sunbae.” Dans la période Shilla, il était devenu l’épine dorsale du Hwarangdo qui vise à produire des dirigeants du pays. Le taekwondo aujourd’hui est semblable aux arts martiaux dans d’autres pays orientaux et partage certaines caractéristiques avec eux, parce que dans le cours de son évolution, il a gagné de nombreux styles différents qui existaient dans les arts martiaux des pays voisins Corée, comme le Japon et la Chine.
Mais le taekwondo est très différent de beaucoup de ces arts martiaux orientaux. Tout d’abord, physiquement, il est très dynamique avec des mouvements actifs qui comprennent un mirage de compétences de pied. Deuxièmement, les mouvements physiques sont en principe simpathiques avec celle de l’esprit et de la vie dans son ensemble. Troisièmement, il possède des poses dynamiques d’une autre perspective.
Le taekwondo peut être caractérisée par l’unité: l’unité du corps, de l’esprit et de la vie, et l’unité de la pose (“poomsae”) et la confrontation, et de sévir. Quand vous faites du taekwondo, vous devriez rendre votre esprit paisible et synchroniser votre esprit avec vos mouvements, et étendre cette harmonie dans votre vie et de la société. Voici comment en taekwondo le principe des mouvements physiques, le principe de la formation de l’esprit, et le principe de la vie deviennent une seule et même.

Comment nous atteignons une telle unité en taekwondo?

Le taekwondo est un mode de vie, un peu comme avoir un emploi, d’élever une famille, la lutte pour une cause, ou l’une quelconque de nombreuses raison d’être. Ce qui rend le taekwondo différent de ceux-ci est qu’il est une activité pour la survie dans des situations extrêmement antagonistes. Il faut toujours vaincre l’ennemi qui essaie de causer des dommages. Mais gagner simplement un combat ne suffit pas à garantir sa sécurité, parce que l’ennemi peut récupérer et attaque à nouveau. En outre, il peut y avoir beaucoup d’autres ennemis que celui qui vient d’être rejetée. On ne peut jamais se sentir en sécurité, sauf si on gagne une paix permanente. Pour atteindre cette paix permanente et durable, il faut l’unité. Ceci est ce que le taekwondo viser. Sinon le taekwondo ne serait pas différente de toutes les autres compétences de combats de rue.
Le taekwondo poursuit sa croissance et l’amélioration de la vie harmonieuse à travers ses activités uniques. Voilà pourquoi on peut dire que le taekwondo est un mode de vie. Finalement il nous permet de mener une vie plus précieuse, nous ferions bien par trouver les principes directeurs profondément cachés du taekwondo.

etu european taekwondo

[dmvideo id=”x2qq0g2″ media_url=”http://www.dailymotion.com/embed/video/x2qq0g2″ width=”300″ height=”250″]

djokovic

 Novak Djokovic a perdu son aura d’invincibilité,

aikido

aikido qu’est ce que l’aikido?

L’aïkido (合気道, aikidō?) est un art martial japonais (budo), fondé par Morihei Ueshiba O sensei entre 1925 et1969. L’aïkido a été officiellement reconnu par le gouvernement japonais en 1940 sous le nom d’aikibudō et sous le nom Aikido en 1942 donné par la Dai Nippon Butoku Kai organisme officiel. Il a été créé à partir de l’expérience que son fondateur avait de l’enseignement des koryu (écoles d’arts martiaux anciennes), essentiellement le ju-jitsu de l’école daitō ryū, le kenjutsu (art du sabre japonais) et l’aikijutsu. L’aïkido est né de la rencontre entre ces techniques de combat et une réflexion métaphysique de Morihei Ueshiba sur le sens de la pratique martiale à l’ère moderne.

L’aïkido se compose de techniques avec armes et à mains nues utilisant la force de l’adversaire, ou plutôt son agressivité et sa volonté de nuire. Ces techniques visent non pas à vaincre l’adversaire, mais à réduire sa tentative d’agression à néant. L’aïkido peut être considéré comme la concrétisation du concept de légitime défense : une réaction proportionnée et immédiate à une agression. En fait, dans l’esprit de l’aïkido, il n’y a pas de combat, puisque celui-ci se termine au moment même où il commence. Conformément à cette logique, il n’existe pas de compétition d’aïkido excepté dans le style Shodokan fondé par Kenji Tomiki (et de ce fait appelé aussi Tomiki ryu, École Tomiki).

De plus l’Aïkido est aussi intimement lié à la religion Shinto. En 1942 O’Sensei Morihei Ueshiba érigea à Iwama (près de Tokyo) un sanctuaire dédié aux 42 dieux et déesses protecteurs de l’Aïkido: L’Aïki Jinja 合気神社 est aujourd’hui classé monument historique.

Historique de l’aïkido

Comme la plupart des budō modernes (judo, karaté, kendo…), l’aïkido est l’héritier des arts martiaux développés durant les périodes de guerre, qui furent modifiés lors des périodes de paix (ère Tokugawa) et de la disparition de la classe des samouraïs (restauration de Meiji).

Morihei Ueshiba était un fervent pratiquant shinto, il fut également initié à la religion Ōmoto-kyō, au bouddhisme Shingon et au Kototama. Il avait par ailleurs une expérience réelle de la guerre : il participa à la Guerre russo-japonaise, et nombre de ses élèves moururent durant la Seconde Guerre mondiale. Son parcours, emblématique d’une authentique réalisation spirituelle, le conduisit à recevoir la révélation de nouvelles techniques martiales, et à devoir nous transmettre l’« art de paix », dont le but serait d’améliorer l’Homme, d’un point de vue physique mais surtout comportemental (tolérance et paix) et spirituel.

Le terme aïkido

170px %E5%90%88%E6%B0%A3%E9%81%93.svg aikido quest ce que laikido?

Calligraphie des trois caractères formant le terme « aikido », de haut en bas : ai, ki, dō.

Le terme aïkido (aikidō en japonais) est composé de trois kanjis signifiant :

  • ai : du verbe au, concorder ; harmonie
  • ki : énergie
  •  : la voie.

Aïkido peut donc se traduire par « la voie de la concordance des énergies ».

En effet, le terme « concordance » est plus près du sens japonais original de l’aiki comme étant une action de rencontre (explicité dans la composition du kanji) que le terme « harmonisation ». L’« harmonie » peut être le résultat souhaité de la pratique de l’aïkido, mais on ne fait pas d’aïkido sans faire concorder les énergies. Comme le fait remarquer Olivier Gaurin, l’aïkido, par la concordance (« mettre les cœurs ensemble »), amène à un résultat où il sera possible de communiquer avec l’« adversaire », chose impossible si on a dans l’idée de l’harmoniser (« amener à une entente, se mettre d’accord », ce qui peut être impossible) ou de le détruire. Un autre problème soulevé est qu’« harmonie » implique souvent une notion d’amitié ou de paix, ce qui est superflu (on ne peut pas être aimé par tout le monde, même si l’on aime soi-même tout le monde). Par exemple, les Japonais utilisent le mot wagō (和合) pour « harmonie », terme composé de « paix » et de « concorder » : en concordant vers la paix, on crée l’harmonie.

Le terme aïkidoka

Aïkidoka (合気道家, aikidōka?) est la dénomination que reçoivent les pratiquants de l’aïkido. S’il suffit, en dehors du Japon, d’être un pratiquant pour être appelé ainsi, le terme exact est en réalité aikishugyosha, autrement dit, étudiants de l’aïkido.
Au Japon, le terme implique un professionnel qui se voue uniquement à cet art.

Ailleurs, l’usage a cependant conservé une appellation similaire avec les autres arts martiaux japonais, comme les judokas et les karatékas.

Pratique de l’aïkido

%name aikido quest ce que laikido?

Tachi waza nikyō omote
c.-à-d. technique debout, deuxième principe, forme avant

L’aïkido est pratiqué par des femmes et des hommes de toutes tailles et âges. Le but de la pratique est de s’améliorer, de progresser (techniquement, physiquement et mentalement) dans la bonne humeur (le fondateur Morihei Ueshiba insistait beaucoup sur ce point). Ne sont montrées que des techniques respectant le partenaire. La complexité de cet art demande un haut niveau de pratique dans son utilisation en combat réel. S’il est vrai que les techniques de base reposaient sur des pratiques académiques classiques et étaient adaptées à un style combatif, il reste que l’aïkido n’est pas une pratique pour apprendre à se battre mais un art martial qui permet de se préparer, autant physiquement (souplesse, rapidité, musculature), mentalement (rester calme en toutes circonstances) que techniquement (respecter la distance de sécurité, trouver l’ouverture, se placer, gérer plusieurs attaques simultanées) à l’éventualité d’attaques de toutes sortes (et pas seulement des attaques codifiées).

Il existe différents styles d’aïkido répondant à différentes aspirations. Le style le plus répandu est celui initié par le propre fils du fondateur, Kisshomaru Ueshiba, style connu sous le nom d’Aikikai. Cependant, pour comprendre l’existence d’écoles différentes, il faut prendre en compte le fait que le fondateur de l’aïkido a créé cet art martial et l’a développé tout au long de sa vie. L’évolution des techniques s’est faite jusqu’à la mort de Morihei Ueshiba qui eut de nombreux émules, des disciples qui ont donc propagé la technique d’un aïkido en perpétuelle évolution. Le fils du fondateur qui ne reçut que temporairement l’enseignement que son père ne cessa d’offrir à d’autres, ne pratique donc pas nécessairement la même technique que ces autres disciples. Il en est ainsi des autres maîtres, ce qui explique les différentes écoles. Ce n’est surtout pas un sport, mais une façon d’appréhender l’homme. Même s’il fut un soldat patriote et brillant, le fondateur de l’aïkido fut également un pacifiste convaincu, bien qu’il existe quelques controverses à ce sujet.

La pratique à mains nues

220px A%C3%AFkido shihoo nage aikido quest ce que laikido?

Shiho nage
c.-à-d. projection dans les quatre directions

%name aikido quest ce que laikido?

Kokyu nage
c.-à-d. projection « par la respiration »

Le fondateur de l’aïkido ne voulait pas entendre parler de compétition. L’accent est mis sur le développement complet de l’individu. Pendant les cours, les élèves observent l’enseignant faire la démonstration d’une technique et travaillent ensuite avec un partenaire pour la répliquer. Ils améliorent ainsi leur technique et leur compréhension de l’art. Le mouvement, le positionnement, la précision et le rythme sont tous des aspects importants dans l’exécution des techniques. Les élèves gagnent également en souplesse et en adaptation en les appliquant.

Les aïkidokas s’entraînent par deux. L’« attaquant » (uke, littéralement « celui qui accepte, qui chute », également appeléaite, littéralement « celui qui prête sa main ») déclenche une attaque contre le « défenseur » (tori « [celui] qui saisit », également appelé shi et parfois nage « [celui] qui projette » ou encore shite « celui qui exécute »), qui la neutralise avec une technique d’aïkido.

En général, la technique est étudiée de la manière suivante : le professeur montre le mouvement, puis le partenaire aiteattaque tori quatre fois (deux fois de chaque côté : droite et gauche alternativement), puis les partenaires échangent les rôles pour 4 nouvelles attaques et ainsi de suite. Lorsque plusieurs mouvements ont été vus à partir d’une même attaque, le professeur peut faire travailler en « technique libre » (jiyū waza) : les rôles aite et tori ne changent pas, aite se relève après chaque mouvement et réattaque immédiatement tori qui applique la technique qu’il veut ; le placement et le mouvement du corps ainsi que l’endurance (cardio-vasculaire) sont alors travaillés. Parfois, tori est assailli par plusieurs aite, afin de travailler la réponse à une attaque de groupe (ce travail se nomme randori bien qu’il soit différent du combat libre pratiqué au judo).

Composantes d’un mouvement

Les mouvements d’aïkido partent de l’attaque d’un des deux partenaires, attaque déclenchée de sa propre initiative par ce partenaire (aite) ou suscitée par le pratiquant qui va appliquer la technique (tori). Cette attaque peut consister en un coup, une saisie ou une combinaison des deux. Coups et saisies visent en général la partie supérieure du corps.

Il y a ensuite trois ou quatre parties qui se retrouvent toujours à la genèse d’une technique d’aïkido même si des variations peuvent être observées d’un style à un autre :
  • l’absorption : au moment où l’énergie de l’attaque de aite se libère (l’attaque part) tori bouge pour modifier la cible ou la trajectoire de l’attaque. C’est dans cette phase que tori s’approprie l’attaque de aite au lieu de la subir.
  • L’entrée : tori s’esquive par un pivot, avançant sur son côté, etc. Les possibilités sont nombreuses. Il peut également attaquer pour obliger aite à une réaction de défense et exploiter cette dernière par la suite.
  • Le déséquilibre : par ses déplacements et mouvements tori dirige, entretient et amplifie le déséquilibre en utilisant l’énergie cinétique et la force de celui-ci.
  • L’immobilisation ou la projection : tori projette ou immobilise aite. L’immobilisation s’obtient à l’aide d’une clef (au bras, au poignet…). La projection s’obtient à l’aide de différents contrôles au niveau du corps de aite (tête, coude, poignet…) privant ou dissuadant ce dernier de toute autre issue que la chute au sol.

Richesse des combinaisons de mouvements

« Il y a environ 3 000 techniques de base et chacune d’entre elles a 16 variantes… ainsi il en existe quelques dizaines de milliers. Et selon la situation, vous en créez de nouvelles. »

— Morihei Ueshiba

Omote et ura – 表 裏

La plupart des techniques peuvent être réalisées selon deux variantes. Le terme omote désigne les techniques exécutées en entrant face à l’adversaire et ura celles exécutées en entrant derrière l’adversaire. Elles correspondent à des possibilités différentes selon l’attaque du partenaire et également à un état d’esprit particulier.

Les techniques omote augmentent donc le risque, car elles exigent d’entrer dans l’attaque de l’adversaire. Leurs réussites requièrent souvent de porter, généralement de manière symbolique, un atemi (un coup) pour déséquilibrer l’adversaire, le surprendre, le forcer à réagir.

Irimi et tenkan – 入身 転換

C’est le mouvement des hanches (koshi) de tori qui constitue le principal moteur des techniques, que ce soit pour s’approcher (irimi, « entrer ») ou pour tourner (tenkan). En effet, c’est au niveau des hanches que se situe le centre de gravité d’une personne se trouvant dans une position stable. Le reste du corps (torse, bras) ne sert qu’à relier les hanches de uke à celles de tori pour leur transmettre le mouvement et provoquer la chute. Dans la symbolique japonaise, c’est le seika tanden (le « centre des énergies », situé dans le ventre hara, donc associé aux hanches) de tori qui est le centre du mouvement.

Tous les mouvements ont donc une combinaison irimi-tenkan. La rotation (tenkan) est parfois appelée tai sabaki (rotation du corps) ou koshi sabaki (rotation des hanches, puisque le mouvement du corps est en fait le mouvement des hanches).

Les techniques peuvent utiliser entre autres :

  • uniquement le principe irimi : tori se rapproche de uke ce qui lui permet d’esquiver l’attaque (l’attaque passe « derrière » tori) et de le déséquilibrer (de « prendre son centre ») ; ce sont les techniques les plus directes, mais aussi les plus compliquées à mettre en œuvre, le principal défaut des débutants étant leur tendance naturelle à entrer en utilisant la force ;
  • uniquement le principe tenkan : le corps s’efface, laissant passer l’attaque, et tori guide uke ; uke suit une trajectoire circulaire dont le centre est tori ;
  • une combinaison irimi-tenkan : tori entre puis pivote ;
  • une combinaison tenkan-irimi : tori pivote, puis entre pour prendre le centre de uke.

Techniques debout et à genoux

Les Japonais vivaient beaucoup assis à même le sol. Ils ont donc développé des techniques pour pouvoir faire face à une attaque alors qu’ils étaient assis. Les mouvements peuvent se faire lorsque les deux partenaires sont debout (tachi waza, 立技), lorsque les deux partenaires sont assis (suwari waza, 座技), ou bien lorsque uke (l’attaquant) est debout et tori (le défenseur) est assis (hanmihandachi waza, 半身半立技).

Travail à genoux : Suwariwaza – 座技[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Suwari waza.

Le travail à genoux permet :

  • de renforcer naturellement la souplesse et la force des jambes
  • de travailler le mouvement (un principe de base est de ne pas compenser la faiblesse technique par la force)
  • d’expérimenter des rapports de taille et de force différents de ceux rencontrés debout
  • de s’obliger à garder le haut du corps à la verticale
  • d’obliger le travail avec les hanches plutôt qu’avec les jambes

Ce travail peut cependant présenter un risque d’aggraver des problèmes de genou, voire d’en créer s’il est mal pratiqué.

Hanmi handachi waza – 半身半立技

Dans ce travail, uke, debout, attaque un tori à genoux.

Ce travail cumule les difficultés inhérentes au travail à genoux et le fait que la position debout donne un avantage à uke en termes de puissance et de capacité de déplacement. Ce travail oblige ainsi à une grande précision dans l’obtention du déséquilibre pour tori.

Rôle de l’attaquant (aïte, uke)

L’aïkido insiste sur le fait que, alors que tori exécute la technique d’aïkido et sort théoriquement « vainqueur » de chaque rencontre, l’attaquant gagne aussi en expérience en suivant correctement la technique, en étant de façon répétitive « projeté » ou amené au sol et subissant une clef. La plupart du temps, le terme aïteest préféré en aïkido à celui de uke, car le pratiquant progresse et travaille quelle que soit sa situation et son rôle dans la pratique. Même en tant qu’attaquant, il faut être attentif et prêt, ce qui correspond plus au terme de aïte alors que pour l’aïkido uke est plus passif.

Aïte doit rester actif en permanence et toujours garder une attitude martiale, comme s’il cherchait en permanence une faille pour frapper, bloquer, ou retourner la situation ; il existe d’ailleurs des techniques de retournement (kaeshi waza), aïte ne pouvant retourner la situation que s’il a une attitude « parfaite ». La tentative d’échapper à l’action de tori est par ailleurs le moteur de certains mouvements, comme irimi nage : aïte est amené vers le sol en pivotant, et lorsqu’il essaie de se rétablir, tori utilise ce mouvement pour le projeter en arrière, s’il n’essayait pas de se rétablir, aïte serait en bien plus mauvaise posture puisque dans l’impossibilité de parer un atemi.

Grâce à son travail en tant qu’aïte, un pratiquant apprend indirectement les sensations de tori. La progression se faisant dans le même temps pour tori et aïte. Même s’il existe une certaine codification du travail d’aïte, tori doit être en mesure de pratiquer l’aïkido avec des non aïkidokas.

Richesse des combinaisons — takemusu aiki (武産合気)

Il n’existe qu’un nombre relativement réduit de principes techniques, mais chaque technique peut se faire à partir d’une prise ou d’un coup différent de la part deuke, en omote ou en ura (mais pas toujours), debout ou à genoux. Ainsi, le nombre de situations est en fait important, sans compter la possibilité, à haut niveau, de changer de technique en cours de route (ōyō henka waza), ou bien de retourner la situation (kaeshi waza, uke reprend l’avantage et devient tori).

Par ailleurs chaque technique peut posséder un nombre très élevé de variantes. L’exécution de beaucoup de techniques peut de plus être amenée à varier selon les niveaux de pratique. Morihei Ueshiba nommait cette richesse, cette possibilité de « création infinie », takemusu aiki. Le terme takemusu aiki désigne l’aïkido comme source de tous les arts martiaux ; non pas sur un plan historique, mais en tant qu’art contenant les éléments de base utilisés dans tous les autres arts martiaux : gestion de la posture, des distances, même si les postures et distances sont différentes dans les autres arts martiaux.

Meguri

Mise en place d’une rotation du poignet, permettant de mobiliser uke, de le diriger. Ce mouvement qui part du seka tanden (centre) est transmis par les chaînes musculaires et énergétiques. La mise en place de ce mouvement a été largement développée par Hirokazu Kobayashi (1929-1998).

Un exemple : ikkyō

250px Aikido ikkyo.svg aikido quest ce que laikido?

ikkyō (premier principe) : contrôle du centre par le coude. aucune action n’est effectuée sur le poignet. le contrôle du centre se retrouve dans toutes les techniques d’aikido.

La technique fondamentale ikkyō — littéralement « premier principe » — Tout le mouvement du corps de tori est identique à celui d’une coupe au sabre. ikkyō peut se faire :

  • sous la forme omote : tori avance en direction de uke (irimi, tori « entre » et vient « prendre le centre » de uke), et effectue un mouvement de coupe de sabre en direction de la tête de uke ; il passe devant uke pour l’amener au sol ;
  • sous la forme ura : tori effectue un mouvement de coupe de sabre (shomen-uchi). puis pivote (tai sabaki, tenkan) ;tori se retrouve dans la même direction de uke, le déséquilibre et la rotation l’amènent au sol.

ikkyō donc peut se décliner en

  • ai hanmi katate dori ikkyō omote : uke saisit le poignet opposé, tori entre (irimi) en levant les mains et fait la formeomote ;

250px Aikido ikkyo omote ura.svg aikido quest ce que laikido?

ikkyō : formes omote (devant) et ura(derrière)

  • ai hanmi katate dori ikkyō ura : idem mais forme ura ;
  • gyaku hanmi katate dori ikkyō omote : uke saisit le poignet lui faisant face, tori entre (irimi) en portant un atemi, saisit le poignet de uke avec sa main libre puis fait la forme omote ;
  • kata dori men uchi ikkyō omote : uke saisit l’épaule de tori, tori frappe uke à la tête en « piquant » avec les doigts,uke recule le buste et bloque la frappe ; tori profite de ce déséquilibre pour pivoter (tenkan), entraînant ainsi uke, et fait la forme omote ;
  • suwari waza shomen uchi ikkyō omote : les deux partenaires sont à genou, uke porte une attaque à la tête, torireçoit (pare) avec son bras et effectue ikkyō sur le bras d’attaque

 La pratique des armes

 

Travail au bâton contre mains nues : le pratiquant de gauche neutralise une attaque au bâton du pratiquant de droite et l’amène à une chute.

En plus des techniques à main nues, l’aïkido comporte l’étude du maniement d’armes en bois : le sabre ou bokken (aikiken), le bâton ou jō (aikijo), le couteau ou tantō, et de façon plus anecdotique le juken (baïonnette), arme dans laquelle excellait le fondateur et qui lui avait valu d’en être formateur à l’armée.

Le fondateur a réuni dans le des techniques de lance, de sabre et de naginata (fauchard). La technique de sabre qu’il a développée est singulièrement différente du kenjutsu des koryu (écoles traditionnelles). C’est surtout à l’étude de cette dernière que le fondateur consacra son énergie en ce qui concerne les armes.

Histoire

En réalité, Morihei Ueshiba n’a jamais enseigné directement la pratique des armes, ni lors des stages qu’il donnait régulièrement, ni lors des cours qu’il dispensait à l’Hombu Dojo, le dojo central de l’aïkido à Tokyo. Toutefois, comme il les pratiquait presque chaque jour dans son dojo personnel devant un nombre restreint d’élèves, ceci explique leur relative méconnaissance. La transmission de cette pratique s’est faite essentiellement par les plus gradés de ses uchi deshi(étudiant admis à résider dans le dojo) : Hikitsuchi Michio, Sadateru Arikawa et Morihiro Saito. Ce dernier, après la mort du fondateur, a regroupé les techniques qu’il avait apprises et élaboré différents exercices pour permettre leur enseignement. Il existe ainsi dix kumijo (jo contre jo) et cinq Kumitachi (ken contre ken), tous sujets à de nombreuses variantes, plus ce que le fondateur nommait « son œuvre » : Ki Musubi No Tachi. Leur validité martiale est manifeste, Morihei Ueshiba ayant d’ailleurs étudié de nombreuses koryu. Ainsi, on note des ressemblances évidentes entre certaines techniques du sabre de l’aïkido et celles de la koryu Kashima Shinto Ryu (par exemple, entre « ichi no tachi » -aïkido- et le premier kata « ipommé » -Kashima Shinto Ryu-).

La place des armes dans l’aïkido est l’objet d’un vif débat : peu d’écoles en maîtrisent réellement la pratique et les techniques à mains nues occupent donc généralement l’immense majorité du temps d’étude.

Dans la branche Iwama ryu (élèves de Morihiro Saito), la pratique des armes, bukiwaza (武器技), est mise sur le même plan que celle à mains nues (taijutsu). La pratique du bokken y est appelée aikiken et la pratique du aikijō. Maître Saito expliquait que pour le fondateur, l’aïkido était l’étude du bukiwaza et du taijutsu, et que ces deux éléments sont indissociables.

Pratique

Par la répétition d’exercices (les suburis qui peuvent-être envisagés comme un alphabet de mouvements élémentaires), le pratiquant vise, entre autres, à réaliser l’unité du corps avec le ken ou le jo qui doivent ainsi véritablement devenir le prolongement de son corps. Par extension de ce principe, la sensation doit devenir la même avec un partenaire qui doit être maîtrisé de la même façon et suivant les mêmes principes.

La pratique des armes permet également d’appréhender différentes distances face à un ou plusieurs adversaires (maai), de travailler une posture correcte (shisei) et de vaincre l’appréhension des armes. L’étude des armes est de plus indispensable à la compréhension d’un grand nombre de techniques à mains nues.

En effet, une grande quantité de mouvements est dérivée des techniques utilisées par les guerriers armés, ou de techniques utilisées pour désarmer l’adversaire. De plus, la visualisation d’un mouvement avec un sabre donne une conception plus claire du mouvement à effectuer à mains nues. Les techniques de sabre ont eu une grande importance dans l’élaboration de l’aïkido par Maître Ueshiba.

Enfin, la koryu Daïto Ryu fut une source majeure pour le fondateur, et cette école comprend notamment un certain nombre de techniques à mains nues prévues pour les samouraïs ayant perdu ou cassé tout ou partie de leur sabre, en gestes facilement assimilables pour un sabreur.

On peut aussi considérer que, fondamentalement, une technique d’Aïkido ne peut se réaliser efficacement que si « l’entrée », l’instant de mise en relation entre les deux protagonistes au moment de l’attaque, est réussie. C’est l’instant « aïki », fraction de seconde où l’harmonie est ou n’est pas, que le génie martial de Moriheï Ueshiba a su percevoir et développer. La pratique des armes permet de se focaliser principalement sur cet instant.

La pratique des armes est très diverse :

  • jo contre jo ;
  • jo contre mains nues / mains nues contre jo, pratique appelée « jo nage » lorsque l’adversaire saisit votre ‘jo ; ou « jo dori » lorsqu’il vous attaque avec un jo ;
  • bokken contre bokken, pratique appelée « ken tai ken » ;
  • bokken contre mains nues / mains nues contre bokken, pratique appelée « tachi dori » ;
  • bokken contre jo, pratique appelée « ken tai jo » ;
  • tanto contre mains nues, pratique appelée « tanto dori » ;
  • Juken (baïonnette) contre mains nues, pratique appelée « juken dori » dont Moriheï Ueshiba fut longtemps instructeur pour les armées impériales.

L’apprentissage peut comporter plusieurs types d’exercices :

  • suburi : mouvements réalisés seul et destinés à développer la maîtrise des armes et à apprendre différents coups et postures ;
  • awase : applications avec partenaire des suburi destinées à travailler l’harmonisation ;
  • kumijo et kumitachi : séquences de combat stéréotypées avec partenaire ;
  • kata : suite codifiée de coups et techniques pouvant s’exécuter seul ou à plusieurs.

Une autre arme est pratiquée dans certaines écoles d’aïkido : Le (bâton long) ainsi que le bâton court ou tambō. La pratique du permet d’abord la juste position des hanches et des pieds, qui est la même qu’à mains nues.

Aux États-Unis, certains dojo enseignent également des techniques de désarmement avec des pistolets en mousse ou en bois, tandis qu’en Afrique, certains dōjō pratiquent des techniques de défense contre différents types de machettes.

Au niveau des passages de grade, le travail à mains nues contre le ou le tantō est généralement exigible à partir du premier kyū. Le travail au bokken, contre mains nues ou contre un autre bokken, est exigible à partir du troisième dan. Bien entendu, des différences existent là aussi d’une école à l’autre.

Concordance des énergies (principe d’aiki)

220px Aikido Tom%C3%B4 aikido quest ce que laikido?

Fin d’une technique de projection (naname kokyo nage ou sokumen irimi selon la nomenclature utilisée). Le pratiquant de gauche vient de déplacer son corps vers sa droite, entraînant la chute de son partenaire.

L’aïkido se base sur le principe de la « concordance des énergies ». D’un point de vue martial, cela se comprend de trois manières :
  • unir les énergies de son propre corps (via le seika tanden) pour agir, coordonner les bras et les jambes ; notamment, on s’attache à mouvoir les deux mains ensemble (comme si elles tenaient un sabre) en maintenant une certaine extension des bras, afin de mieux transmettre le mouvement au partenaire (par un effet de levier) et de maintenir une distance de sécurité (gestion de la distance, ma ai) ;
  • unir les énergies des deux partenaires : tori ne va pas s’opposer à uke” mais va au contraire accompagner son mouvement, s’accorder à son rythme (gestion du rythme, autre sens de ma ai) ; alors que uke s’attend à rencontrer une résistance, il rencontre en fait le vide, et même une assistance pour poursuivre son mouvement, ce qui provoque sa chute (la sensation est similaire à une porte qui s’ouvre au moment où on essaie de l’enfoncer). Pour prendre une image : lorsque l’on étaie un mur, le mur et l’étai sont en opposition, ils se renforcent mutuellement ; de même si tori s’oppose àuke, il le renforce sur ses positions, il le stabilise, alors que s’il l’accompagne dans son mouvement, il maintient le déséquilibre ;
  • agir comme un intermédiaire entre un état de violence et un état où la violence n’est plus : on laisse la violence se déployer où elle ne peut nuire. On peut comparer la personne qui agit de cette façon à un « passeur d’orages » : non pas celui qui empêche les orages de tomber, mais celui qui les dirige de manière à ce qu’ils ne fassent pas de dégâts. Il ne cherche pas à dominer, mais à débloquer là où il y a fixation (sur une émotion, sur la violence ou l’attaque comme telle, etc.). Après le déblocage, il ne conduit pas consciemment la violence – ce serait là une forme de domination – mais la laisse couler vers un endroit prédéterminé, où elle ne peut nuire.

On peut y voir une progression :

  • partant du niveau psychomoteur (« l’esprit et le corps », unir nos propres énergies) ;
  • au niveau technique (s’unir avec l’énergie des autres et par là créer un vide) ;
  • puis au niveau mental (« être » le vide, voir Budo > Budo et spiritualité).

Il serait bien sûr futile d’essayer d’« être le vide » avant d’être capable d’en créer un ou d’essayer de s’unir avec des énergies extérieures lorsqu’on n’est pas encore capable d’unir ses propres énergies internes. Un concept de progression semblable se retrouve dans l’enseignement du Tenshin Aïkido : on commence par le (剛, dur : nos techniques sont angulaires, exécutées avec force), ensuite vient le (柔, flexible : nos techniques deviennent flexibles, on se sert de la force de l’autre) et finalement le ryū (流, flux : nos techniques « coulent » comme de l’eau, on laisse passer la force de l’autre).

Pour cultiver cette notion de l’énergie, on pratique en début et en fin de séance des exercices respiratoires. Dans la symbolique taoïste, ces exercices sont là pour mettre en mouvement l’énergie vitale (le ki, qui signifie aussi le souffle).

Morihei Ueshiba était aussi un adepte de la secte shintoïste Ōmoto-kyō. Une de ses intentions, en fondant l’aïkido, était de promouvoir la paix et l’harmonie entre les êtres, afin de créer une société meilleure. Le terme « concordance des énergies » renvoie donc également à une conception de la société où les gens coopéreraient entre eux vers la paix et l’harmonie plutôt que de s’affronter. Dans sa dimension mystique la plus extrême, il considérait l’aïkido comme une prière gestuelle, semblable aux mudrâ bouddhiques, associée à une prière vocale, le kotodama.

Forme, attitude et efficacité martiale

L’enseignement de l’aïkido se fait essentiellement par la répétition de techniques de base. La maîtrise de chaque point d’une technique est indispensable à son fonctionnement. Le but de ces formes est aussi de travailler l’attitude. En effet, un mouvement ne peut être réussi que si :

  • tori est toujours stable, il doit donc avoir une attitude « parfaite » (shisei – 姿勢) ;
  • tori gère les ouvertures (possibilités d’attaque) et fermetures (empêcher uke de contre-attaquer), en gérant les distances, les directions et le rythme du mouvement (maai – 間合) ;
  • tori coordonne ses mouvements et les harmonise pour maîtriser uke sans que celui-ci rencontre une opposition qui lui permettrait de se raffermir (aiki) ;
  • uke est toujours en déséquilibre, ce qui implique un travail sur les directions, l’extension des bras et la continuité du mouvement (ki no nagare).

Cette attitude est très importante et indispensable aux progrès. Dans un combat réel, un mouvement ne présentant pas la plus parfaite exactitude est inefficace. L’efficacité martiale, pour un aïkidoka, ne réside pas dans l’agressivité qui mène à la destruction, mais dans l’attitude.

Une des manières d’évaluer la justesse martiale est de marquer des atemi (coups) (par exemple lancer la main ouverte ou le poing vers le visage du partenaire pour simuler un coup de poing) : si tori a la possibilité de frapper, c’est que son attitude est correcte, et si uke peut frapper, c’est que tori a fait une erreur. Le port de tels coups est indispensable sur certaines techniques, la réaction de uke à ce coup étant utilisée. Mais il n’est pas nécessaire de porter réellement ces coups. Certaines branches de l’aïkido vont jusqu’à supprimer le marquage des atemi, ce qui n’est pas sans susciter des controverses.

C’est ainsi que l’aïkido peut se prétendre à la fois « martial » et « non-violent » : il n’est pas nécessaire d’être violent pour être efficace martialement, l’être est même contre-productif en aïkido.

Pour des raisons pédagogiques, les mouvements sont parfois montrés avec une grande amplitude, alors qu’en combat réel les mouvements courts sont plus efficaces (rapidité et économie d’énergie). Les mouvements se raccourcissent spontanément avec la tension nerveuse (stress) de l’agression, ils raccourcissent également au fur et à mesure de la progression du pratiquant.

La pratique régulière et assidue de l’aïkido permet aussi de préparer un individu physiquement (souplesse, rapidité, musculature), mentalement (calme et maîtrise de soi) et techniquement (respect de la distance de sécurité, ouverture, placement, gestion de plusieurs attaques simultanées).

La garde : kamae – 構

220px Ryote dori aikido quest ce que laikido?

La pratiquante de droite vient d’attaquer par une saisie simultanée des deux poignets de face mae ryote dori.

La garde de base en aïkido est la position hanmi (san kaku 三角, littéralement « trois points », en triangle). Le pied avant est dans l’alignement de la jambe, le pied arrière ouvert avec un angle d’environ 50° par rapport à l’axe du pied avant. Le poids est réparti sur la plante des deux pieds, les talons très légers. Dans cette position les hanches se placent naturellement de trois quart.

Cette position est intermédiaire entre la garde iaidō (les pieds sont parallèles, les hanches complètement de face) et la garde de karaté, où les hanches sont profilées pour réduire la zone d’impact et permettre d’armer les coups de pied. L’objectif de cette garde est d’obtenir une bonne mobilité dans toutes les directions.

On rencontre également la position hitoemi (一重身). Hitoemi signifie « le corps d’une unique épaisseur ». Hitoemi consiste à se tenir debout en ayant la pointe des orteils sur une même ligne droite. C’est une posture où l’on présente totalement le côté du corps au partenaire. C’est la garde kamae de base au jo ainsi que l’attitude que l’on assume au sabre lorsque l’on exécute tsuki.

Excepté dans le style Yoshinkan ryû, il n’y a pas de position particulière pour les mains en aïkido. Le but principal de cette « absence de garde » pour les mains est simple : cela évite de les mettre en avant, et donc de les exposer à une éventuelle arme caché de l’adversaire (comme un couteau dans la manche). On désigne ceci par l’expression shizen tai (position naturelle).

La tenue

La tenue de base est le keikogi (vêtement d’entraînement), appelé à tort « kimono ». Il se compose d’une veste et d’un pantalon en coton blanc. La veste est fermée par une ceinture (obi). Il s’agit du même qu’en judo, bien qu’il existe des vestes spécifiques dont les manches sont raccourcies afin de faciliter la saisie des poignets.

Lorsque le professeur estime que l’élève a acquis une technique satisfaisante, il l’autorise à porter le hakama, une sorte de pantalon flottant noir ou bleu foncé. Cependant, selon les dojos et les écoles, le port du hakama peut varier : le pratiquant est autorisé à le mettre dès le début (car il s’agit de la tenue traditionnelle), à partir du troisième, deuxième ou premier kyū.

L’aïkido se pratique pieds nus sur le tatami (ou, à défaut de tatami, sur un tapis), mais l’étiquette enseigne qu’il faut s’y rendre avec des chaussures pour des raisons d’hygiène ; les pratiquants utilisent en général des nu-pieds appelés zōri. Les zōri doivent être disposées perpendiculairement au tatami, la pointe en direction de l’extérieur afin de pouvoir repartir rapidement.

Les grades

Le système des grades dan dans les Budō est développé au Japon par Jigorō Kanō dès le xixe siècle afin de remplacer le système traditionnel de certificats d’aptitude permettant d’enseigner (soit en succédant au maître, soit en fondant sa propre école). Cela en créant des étapes intermédiaires, plus modernes et progressives, les grades kyū et dan. Les élèves d’Ueshiba d’avant-guerre n’ont pas eu de grades dan semble-t-il, mais des certificats dits menkyo kaiden.

Dans certaines écoles d’aïkido (car ce n’est pas systématique), le débutant se voit attribuer le grade sixième kyū, puis progresse jusqu’au premier kyū. Les passages de grade kyū se font au dojo (lieu de pratique) par le professeur lui-même. Puis, le pratiquant passe le premier dan (devant un jury ou son professeur en fonction des écoles et/ou des pays, certaines écoles traditionnelles n’admettent aucune forme d’examen, les grades sont accordés de manière discrétionnaire par le professeur qui observe l’évolution de ses élèves), le grade le plus élevé étant le dixième dan (accordé uniquement à titre posthume ou exceptionnellement pour des personnes de très haut niveau).

Il n’existe en aïkido que deux couleurs de ceinture : blanc et noir. On porte la ceinture blanche du sixième au premier kyū, puis la ceinture noire à partir du premierdan. Certains dojo utilisent des ceintures de couleurs (blanc, jaune, orange, vert, bleu, marron, noir) différentes pour marquer le niveau, et ainsi donner des repères de progression aux jeunes pratiquants, parfois aussi aux adultes.

Le “hakama” était la tenue traditionnelle au Japon, elle devrait donc être portée par tout le monde. Il est dit que Ô sensei interdisait quiconque ne portant pas le “hakama” à entrer dans le dojo, même les visiteurs. Cependant pendant la période d’après guerre, les élèves ne pouvaient plus se payer les “hakama”, Ô sensei autorisa donc ses élèves à pratiquer sans “hakama” le temps qu’ils économisent pour s’en payer un. Depuis lors certains de ses élèves ont cru que le “hakama” avait une portée honorifique. C’est pour cela qu’aujourd’hui beaucoup de professeurs autorisent le port du hakama lorsqu’ils estiment que le pratiquant a atteint un niveau suffisant. Selon les dojos, cela se fait au troisième kyū (équivalent de la ceinture verte au judo) ou au premier kyū (équivalent à la ceinture marron) ou avant (voir “La tenue” ci-dessus). Toutefois, certaines écoles ne l’autorisent qu’à partir du premier dan.

La ceinture noire n’est pas une marque de maîtrise, le pratiquant de niveau premier dan est un étudiant (shodan) qui a acquis les bases. Les usages peuvent toutefois varier d’une école à l’autre. Dans certains dojo, l’étude, qu’on appelle bukiwaza, des techniques avec armes (bokken, , etc.) est considérée comme indissociable de l’étude des techniques à mains nues (taijutsu). Une progression en parallèle dans ces deux domaines est obligatoire ; on ne peut, par exemple, prétendre passer le troisième kyū en taijutsu si l’on n’a pas atteint au minimum le quatrième kyū en bukiwaza, et inversement, de sorte qu’il y a à tout moment au plus un kyū, ou un dan, de différence entre le niveau dans ces deux domaines de pratique.

Les sons en aïkido (kototama ou kotodama)

Habituellement, la pratique de l’aïkido est silencieuse. Cependant, dans l’enseignement de Morihei Ueshiba, l’exécution des mouvements s’accompagnait de l’articulation de sons par les participants, les kotodama.

Étiquette

Comme dans tous les budo, l’étiquette, ou reishiki, a une importance particulière en aïkido.

En effet, on peut voir les arts martiaux comme reproduisant des situations de combat dans un cadre pacifique (l’entraînement). L’étiquette vise alors à garantir l’intégrité physique — éviter les blessures — et mentale — éviter les situations de domination — des pratiquants, mais aussi à garder à l’esprit que l’on est en situation de combat, ce qui fait la différence avec d’autres activités sportives.

L’aïkido à travers le monde

Article détaillé : Histoire de l’aïkido.
  • La fin de la Seconde Guerre mondiale voit apparaître un hiatus dans l’enseignement de tous les arts martiaux japonais, et l’aïkido est le premier en 1948 à pouvoir rouvrir les portes de ses dojo. Ayant toujours vu son art comme un cadeau à l’humanité, Morihei Ueshiba fait tout ce qui est en son pouvoir, lui qui ne parle que le japonais, pour promouvoir l’aïkido au niveau international en envoyant des émissaires en Europe et en Amérique, et en ouvrant ses portes aux étrangers qui veulent le pratiquer au Japon.
  • Des techniques de combat variées se sont inspirées de l’aïkido en y mêlant des techniques de sports de combat : à titre d’exemple, le Real Aikido d’origine serbe et dont la vocation est de parfaire le self-defense. Néanmoins, l’esprit combatif, volontaire et très pragmatique de ces techniques semble très différent de l’attitude défensive, de l’esprit pacifique et convivial promus par Morihei Ueshiba, et ne permet pas de les catégoriser dans les pratiques d’Aïkido.

L’aïkido en France

Article détaillé : Organisation de l’aïkido en France.

Hors du Japon, la France est le pays qui compte le plus de pratiquants d’aïkido, avec plus de 60 000 licenciés

La pratique de l’Aïkido est exposée en 1964 au grand public par un documentaire de l’émission télévisée Les Coulisses de l’exploit, qui lui est consacré et contient un entretien avec le fondateur Morihei Ueshiba, avec les premiers maîtres français dont André Nocquet ainsi qu’avec des pratiquants ; le documentaire est commenté par le journaliste Thierry Roland.

La FFATK, (Fédération Française d’Aîkido, Taî-Jitsu et de Kendo) fut créée en 1958 par Jim Alcheik et Emile Blanc. Ensuite l’aîkido fût pratiqué au sein de la fédération de judo, la FFJDA, l’aïkido s’est séparé de cette fédération en 1982 avec la création de deux fédérations:

  • la FFLAB (Fédération Française Libre d’Aïkido et de Budo) qui devint en 1983 la FFAB (Fédération Française d’Aïkido et de Budo),
  • la Fédération française d’aïkido, d’aïkibudo et affinitaires (FFAAA ou 2F3A) en 1983.

Agréés par le ministère de la Jeunesse et des Sports en 1985, ces deux fédérations sont régulièrement invitées à la fusion de la part des pouvoirs publics. Du fait de l’agrément, l’UFA (Union des fédérations d’aïkido), structure chapeautant les deux fédérations, est seule habilitée à délivrer des grades dan reconnus officiellement en France. (par l’intermédiaire de la Commission Spécialisée des Dan et Grades Equivalents – CSDGE- dont les membres sont nommés par arrêté ministériel)

Outre ces deux fédérations, il existe un grand nombre de groupes où les différences sont d’ordre pédagogique, technique, spirituel, personnel, hiérarchique, sportif, etc. Ces groupes ont leurs structures et systèmes de délivrance de grades propres dont les titulaires ne peuvent se prévaloir publiquement sans risquer des poursuites – à moins d’en préciser systématiquement l’origine